Construire un terrain de pétanque chez soi pour jouer pendant les vacances

Construire un terrain de pétanque chez soi pour jouer pendant les vacances
16/08/2021

Tutoyer le cochonnet sur un beau terrain en profitant du soleil est un loisir apprécié. Il n’est pas donné d’avoir un boulodrome à proximité de chez soi. Comment donc construire un terrain de pétanque à la maison ? Ce billet est le parfait guide qui vous permettra de pouvoir enfin lancer les boules chez vous à volonté.

petanque inter generationnel

Aménager une surface chez soi pour jouer à la pétanque : les avantages

Les vacances sont le moment où le nombre de joueurs de pétanque explose. Se faire son coin de lancer de boule à la maison, présente beaucoup d’avantages. L’envie de se défouler pouvant se manifester à tout moment, on aura donc un loisir à portée de main. Plus question d’attendre l’heure d’un rassemblement sur un quelconque terrain.

Par ailleurs, on peut jouer chez soi en famille ou entre amis. Cela donne la liberté de limiter le nombre de joueurs, afin de s’amuser à satiété. Quand le terrain de jeu et le logis ne font plus qu’un, siroter à son aise quelques boissons rafraîchissantes entre deux parties, est un privilège possible.

Réaliser un terrain de pétanque exige de réunir un minimum de conditions

Avoir son propre terrain de jeu, c’est bien. Mais en savoir un minimum sur sa création avant de s’y lancer, est meilleur. Que faut-il savoir ?

Le meilleur endroit 

L’emplacement devra être plat. Il faut éviter les surfaces en pente ou bosselées. Cela est encore plus important, si l’on ne veut pas payer un professionnel pour aplanir le terrain.

La lumière 

Le terrain doit être exposé à un ensoleillement qui permette de bien voir quand on joue. Il faut cependant prévoir aussi de l’ombre pour ne pas trop s’exposer non plus.

Spaciosité 

Plus il y a d’espace, plus le jeu est aisé. Cependant, un minimum de 10 à 15 m de longueur sur 4 à 5 m de largeur serait confortable. Au pire des cas, on pourrait jouer à l’étroit sur un terrain de 8 x 3 m (Lx l) de superficie.

Matériaux 

Un tissu spécial (géotextile) qui évacue l’eau et empêche la pousse des herbes ; des poutres (en bois) pour définir les contours du terrain pour canaliser les boules ; du gravier et du sable.

Outils de travail 

Une planche pour tasser ; un cutter pour découper le géotextile ; une bêche pour creuser ; un râteau pour niveler ; une pelle et un niveau à bulle.

L’aménagement du terrain en 6 étapes

petanque boules

On peut envisager de se construire un bon terrain de pétanque pendant les vacances scolaires. Voici les 6 étapes qui conduiront à la réalisation de l’aire de jeu :

Étape 1 :

Il convient en un premier temps, de matérialiser le périmètre du boulodrome en tenant compte des dimensions prévues. Le pourtour une fois marqué, il faut le creuser à l’aide d’une bêche, sur 25, voire 30 cm de profondeur.

Étape 2 :

Tasser correctement la surface de jeu, avant de répandre uniformément, la première couche de gravier (5 cm d’épaisseur) sur toute la surface.

Étape 3 :

Découper le géotextile en bandes, puis les étaler sur toute l’aire de jeu de façon à ce qu’elles empiètent les unes sur les autres. Cela empêchera l’infiltration de l’eau, tout en l’évacuant efficacement.

Étape 4 :

Fixer convenablement les poutres deux à deux aux abords du terrain, en respectant l’angle droit qu’elles doivent former (tenir compte des tracés et du géotextile). Il est recommandé d’enfoncer du fer à béton dans le sol à l’arrière des poutres, pour renforcer l’encadrement du terrain.

Étape 5 :

Verser une nouvelle couche de gravier (10 cm d’épaisseur cette fois). À l’aide d’un râteau, bien étaler le gravier sur le géotextile. Une plaque vibrante est plus confortable et plus efficace pour cette étape. Pour s’assurer que le nivellement est parfait, le niveau à bulle sera d’une bonne utilité.

Étape 6 :

C’est le moment de répandre le sable sur toute la surface du boulodrome (5 cm d’épaisseur). Après avoir nivelé, il faut arroser uniformément le terrain, puis le tasser. Ce n’est qu’après environ 3 jours, que les travaux pourront se poursuivre.

Pour parachever le chef d’œuvre, il faut remettre une dernière couche de sable, niveler, arroser, puis tasser à nouveau. L’opération ainsi renouvelée après quelques jours, permet un compactage idéal du terrain.

Un dernier mot

Se concocter son petit coin de jeu à la maison n’a rien de difficile, mais il faut être en bonne condition physique. Les potentiels futurs joueurs pourront d’ailleurs mettre la main à la pâte pour que les travaux aillent vite. Ensuite, on pourra s’écrier : vives les boules ! Vives les vacances.

Jours fériés, ponts, fêtes et vacances scolaires 2021 - Tous droits réservés MENTIONS LEGALES CONTACT