Date de Tou BiChevat 2017, 2018 et 2019


Les dates de Tou BiChevat pour 2017, 2018 et 2019.





France 2017 2018 2019
Tou BiChevat Samedi 11 Février Mercredi 31 Janvier Lundi 21 Janvier


L'origine d'une fête au plus près de la nature

En Hébreu, Tou BiChevat (ou Tou Bichvat) signifie 15 du mois de Chevat. Chevat est le 5ème mois de l'année juive qui correspond à la période de janvier/février dans le calendrier grégorien.

En Israël, cette fête célèbre le "nouvel an des arbres", c'est-à-dire la fin de la saison pluvieuse et le retour du printemps, époque de la montée de la sève dans l'arbre. Après la rigueur du mois de Tevet, l'espoir renaît avec un nouveau cycle de vie qui commence dès l'apparition des premiers bourgeons des arbres les plus précoces. L'arbre qui fleurit le premier à la mi Chevat étant l'amandier.

La fête de Tou BiChevat, en célébrant le renouveau de la nature, des arbres, des fruits et des fleurs, rappelle le lien du peuple juif à la beauté de la terre d'Israël. Depuis les temps bibliques, les arbres sont porteurs d'une symbolique forte. L'arbre est, dans la religion juive, la métaphore de l'être humain, ce qui explique pourquoi les juifs n'utilisent jamais les arbres pour fabriquer des armes en période de guerre.

La tradition veut que l'on plante un arbre pour faire reculer le désert et exprimer l'attachement de l'homme à la nature. La plupart des écoles organisent des sorties permettant à chaque enfant de planter un arbre. Les juifs de la Diaspora, hors d'Israël, peuvent faire un don pour que soit planté un arbre en leur nom. Depuis 1948, date de la création de l'Etat d'Israël, plus de 200 millions d'arbres ont été plantés à l'occasion de Tou BiChevat, y compris dans le désert du Néguev.

La portée spirituelle de Tou Bichevat

Tou BiChevat est une fête célébrée de manière plutôt matérielle, par la consommation de fruits. Cependant, elle n'en reste pas moins une fête spirituelle et l'occasion de remercier Dieu pour Sa création et la jouissance des fruits de la nature.

La portée spirituelle de TouBiChevat se traduit par le fait que l'arbre, d'abord graine, devient arbuste puis grandit jusqu'à porter des fruits. Chacun doit en tirer l'enseignement qui veut que, quelle que soit la teneur de la journée qui s'achève, demain doit être meilleur, plus positif et que les actions de chacun soient comparables à de «beaux fruits» dignes de nos origines et de nos racines profondes.

La tradition festive de Tou Bichvat : les fruits au cœur de la fête

Les juifs marquent ce jour par un repas au cours duquel on consomme des fruits en abondance, notamment les 7 espèces représentant, selon la Bible, la fertilité. La Torah loue la Terre d'Israël comme «un pays de blé, d'orge, de vin, de figues et de grenades, d'olives et de miel ». Le vin renvoyant au raisin et le miel aux dattes.

Il est donc d'usage de consommer les 7 Fruits d'Israël (orge, blé, grenade, figue, olive, raisin, datte), des fruits qui apportent confiance (hohma) et croyance en Dieu (yrat chamaim) et de boire des coupes de vin en prononçant la bénédiction Chéhé'héyanou. On lit les psaumes 120 à 134, après chaque psaume on choisit un fruit d'Israël en récitant la bénédiction sur ce fruit.