Date de L'eurovision

Les dates de l'Eurovision pour 2019, 2020 et 2021.





Monde 2019
finale de l'Eurovision samedi 18 mai


Eurovision

Le Concours Eurovision de la Chanson est un événement musical organisé tous les ans par l’UER (l’Union européenne de radio-télévision). Les participants sont les pays membres de l’Union et le concours a pour but d’élire le pays qui aura proposé la meilleure chanson. Il est retransmis en direct à la télévision dans tous les pays participants. L’Eurovision 2018 a eu lieu au Portugal et a vu l'Israël remporter la victoire avec la chanson Toy, interprétée par la chanteuse Netta.

L’histoire de l’Eurovision

L’Union européenne de radio-télévision est née en 1950 de la volonté des dirigeants politiques de renforcer les liens entre les pays de l’Union Européenne. La création de l’UER permettrait aux télédiffuseurs de proposer des programmes de meilleure qualité, notamment grâce à des économies d’échelle réalisées en mettant toutes leurs ressources en commun.

C’est en 1956 que Marcel Bezençon, directeur général de la télévision publique suisse, propose de créer un festival de musique qui serait diffusé en direct et au cours duquel les pays participants devraient interpréter une chanson originale. Chaque pays devrait ensuite attribuer une note à ses concurrents et la chanson ayant obtenu le plus de points se verrait remporter le concours.

La première édition de l’Eurovision a donc eu lieu en 1956, à Lugano, en Suisse. A l’époque, seuls 7 pays se sont affrontés pour le titre : l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse, qui a remporté la victoire. Les participants devaient présenter deux chansons en solo et sans chorégraphie.

Depuis, l’Eurovision a eu lieu chaque année sans interruption et a subi de nombreux changements. Aujourd’hui, les pays participants sont bien plus nombreux et 43 concurrents ont pris part à l’édition 2018. Les duos sont désormais autorisés, les jurés n’ont plus le droit de voter pour leur pays et doivent attribuer leurs points en direct. Chaque année, c’est le tenant du titre qui devient hôte de l’événement.

Format et règlement du concours

Seuls les pays actifs de L’UER sont autorisés à participer au concours et doivent tous être membres de l’Union internationale des télécommunications (ITU).

Les chansons qui représenteront chaque pays sont choisies au préalable au cours de sélections nationales dont les pays décident du déroulé. Pendant le concours, les performances ne peuvent avoir plus de six personnes sur scène et les chansons doivent être interprétées en direct, accompagnées d’une bande-son mais sans aucun choeur ou voix.

Une fois les chansons sélectionnées, le concours a lieu sur trois jours, deux-demi finales le mardi et jeudi, et la finale le samedi. Chaque pays doit réunir un jury national de 5 membres qui attribueront des points à leur chanson préférée, tout comme les téléspectateurs.

Leurs votes sont comptabilisés séparément. Le pays hôte est automatiquement qualifié pour la finale, tout comme les principaux contributeurs de l’UER : l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la France et le Royaume-Uni.

Les autres pays sont répartis en deux demi-finales et les 10 pays ayant obtenu le plus de points à l’issue des votes sont qualifiés pour la finale. Au cours de celle-ci, la chanson qui a obtenu le meilleur score des votes combinés du jury et des téléspectateurs sera couronnée.

Remporter l’Eurovision, un cadeau empoisonné ?

L’eurovision est un concours prestigieux reconnu à l’international, et le gagnant peut se vanter d’avoir fait honneur à son pays.

Il ne remporte cependant aucune somme d’argent à l’issue du concours, bien que la victoire lui apporte une renommée susceptible de lancer sa carrière.

Le pays qui remporte l’Eurovision sera hôte de la prochaine édition, ce qui implique un certain nombre de contraintes. Il faut trouver un lieu d’accueil suffisamment grand pour accueillir le concours mais aussi tous les spectateurs venus des pays d’Europe pour soutenir leur pays.

L’organisation de l’événement engendre un coût considérable que certains pays ne sont pas prêt à financer, allant même jusqu’à demander à leurs représentants de tout faire pour ne pas remporter le concours...