Date de la fête de la musique

Les dates de la fête de la musique pour 2019, 2020 et 2021.





France 2019 2020 2021
Fête de la musique vendredi 21 juin dimanche 21 juin lundi 21 juin


La Fête de la Musique

La fête de la musique est un évènement culturel célébré dans plusieurs villes du monde.

Cette initiative en faveur du rayonnement de la musique émane en 1982 du ministre de la Culture français Jack Lang, sur une idée de Maurice Fleuret. Ce dernier occupait le poste de directeur au sein du ministère de la Culture en France.

En formulant sa proposition, Maurice Fleuret était parti du constat que 5 millions de personnes, dont 1 jeune sur 2, jouaient d’un instrument de musique. L’instigateur de la fête de la musique voulait offrir l’occasion aux musiciens de tous bords de jouer dans les rues en vue de promouvoir cet art.

Fête de la musique : de l’idée de projet aux concerts en plein air

C’est ainsi qu’au solstice de l’été 1982, la première fête de la musique fut célébrée à partir de 20h30. La demi-heure prévue par le Ministère de la Culture fut largement dépassée. Le choix de la date du 21 juin n'était pas fortuit. En plus d’être la journée la plus longue de l’année, le 21 juin renvoie à une fête païenne liée au solstice d’été.

L’année d’après, la Fête de la musique ayant été instaurée en tant qu’évènement à part entière, on lui attribua son propre slogan : « Faites de la musique, Fête de la musique ». Forte de l’engouement suscité autant chez les professionnels que chez les amateurs, la Fête de la Musique se célèbre dans toutes les villes de France. Les concerts gratuits en plein air connaissent un succès qui ne cesse de croitre d’année en année. C’est aussi l’occasion pour le public de découvrir différents genres musicaux.

Comme une joie communicative, la Fête de la musique s’exporta rapidement à partir de 1985 qui était l’année européenne de la Musique. Désormais célèbre et célébrée dans toute l’Europe, la fête de la musique élargit sa tournée aux autres pays du monde.

De nos jours, près de 130 pays et plus de 340 villes célèbrent la fête de la musique pour le plus grand bonheur des fans et des musiciens.

Paris : ville historique de la Fête de la Musique

L’agenda de la capitale française est pour le moins chargé durant la fête de la musique.

Les rues, les musées, les restaurants, les jardins et autres endroits publics à Paris s’apprêtent à célébrer la musique. La 38ème édition de la fête de la Musique offrira l’occasion à des artistes connus ainsi qu’à de nouveaux talents d’investir un Paris en fête.

Une multitude d’évènements musicaux sont organisés un peu partout dans la ville.

Pour les amateurs de musique classique, l’Orchestre de Paris s’installera sous la Pyramide du Louvre. Cette production dirigée par Daniel Harding ravira les fans de Berlioz, Troyens ou encore Brahms.

Les fans de percussions et de musiques du monde pourront, de leur côté, admirer l’école Taiko. Cet ensemble en costumes traditionnels fera vibrer le public aux sons des tambours de tradition japonaise wadaiko.

Le jazz de Louis Armstrong et du crooner Frank Sinatra sera admirablement joué par le pianiste et chanteur Pablo Campos. Les standards de Duke Ellington seront repris par Ramona Horvath Trio pour la plus grande joie des puristes.

Le collège des Bernardins offrira ses courbes gothiques à une épopée musicale mariant sonorités orientales et occidentales. Abir Nasraoui et ses musiciens de piano et de oud produiront des chants sacrés soufis et chrétiens.

Et comme musique et danse vont très souvent de pair, le parc Montsouris dans le 14ème arrondissement de Paris sera animé par le groupe Mazurcade. Cette troupe joyeuse maniant accordéon, haubois, cornemuse, flûte irlandaise et mandoline offrira à son public une belle occasion de bouger en rythme ! Airs traditionnels français et étrangers sont au programme de cette soirée dansante.

Le Rosa Bonheur des Buttes Chaumont vous fait vivre l’ambiance guinguette grâce à sa chorale. La star de la soirée, Flo B, a la voix de Céline Dion. Elle va se parer de strass et autres paillettes mais surtout de sa belle voix pour reprendre les hits de la star canadienne. Entre changements de costumes et reprises vibrantes de chansons en français et en anglais, Flo B enflammera la scène. Toujours à la même adresse, la DJ résidente Mlle Caro assurera côté platines.

La Fête de la musique dans le monde

Les instituts culturels français présents dans le monde contribuent à l’internationalisation de la fête de la Musique. Le 21 juin de chaque année, des manifestations musicales sont organisées par ces organismes culturels. On assiste également à une réappropriation de l’évènement par les pays hôtes ainsi qu’à une ouverture aux partenariats. Concernant les partenariats, la France veille aux principes de gratuité et de la diversité des genres musicaux. Une charte a d’ailleurs été signée dans ce sens à Budapest en 1997.

À l’image de l’art qu’elle célèbre, la fête de la Musique s’adapte aux villes qui souhaitent adopter le concept. L’esprit de la fête de la Musique étant qu’elle appartient à tous ceux qui veulent la fêter, son internationalisation est loin d’être homogène.

Aux États-Unis par exemple, la fête de la Musique est appelée « Make Music Day ». Le musicien compositeur Aaron Friedman de passage en France en 2006 fut conquis par la Fête de la Musique. Il organise alors une édition à New York le 21 juin 2007 qui voit 560 performances en plein air. Aaron Friedman décide alors d’étendre le « Make Music Day » pour en faire un évènement célébré dans 62 villes américaines.

En Belgique, la francophonie a beaucoup contribué à l’exportation de la fête de la musique qui est plus présente dans la région wallonne que dans les autres régions.

En Suède, la ville de Stockholm a adopté la fête de la musique et l’a estampillée de son abréviation. Le « Make Music STHLM » a eu lieu la première fois le 18 juin 2010 et a réuni 35 groupes de musique.

Genève, la deuxième ville la plus peuplée de Suisse, a non seulement adopté l’évènement, mais elle le célèbre également durant tout le week-end le plus proche du 21 juin.