Date de la journée de l'Europe

Les dates de la journée de l'Europe 2019, 2020 et 2021.





Monde 2019 2020 2021
journée de l'Europe jeudi 9 mai samedi 9 mai dimanche 9 mai


<

La Journée de l’Europe : une fête européenne

Symbole fort de l’Union européenne, la Journée de l’Europe est célébrée à la date anniversaire de la Déclaration de Schuman, soit le 9 mai de chaque année depuis 1986. La déclaration de Schuman a, quant à elle, été soumise le 9 mai 1950 en vue d’organiser et de maintenir les relations pacifiques au sein de l’Europe.

Robert Schuman occupait le poste de ministre français des affaires étrangères lorsqu’il a prononcé le texte fondateur de l’Union européenne lors du salon de l’horloge au Quai d’Orsay.

Aujourd’hui, un drapeau, une monnaie et un hymne relient les pays membres de l’Union européenne sous la devise : «Unie dans la diversité».

La Journée de l’Europe est l'occasion de fêter ces liens à travers l’organisation de différentes activités à la fois culturelles, informatives et ludiques.

Lors de la Journée de l’Europe de 2019, les institutions de l’Union européenne à Bruxelles, au Luxembourg et à Strasbourg ont respectivement ouvert leurs portes au public les 4, 9 et 19 mai 2019.

Les autres institutions européennes présentes dans les pays membres et dans le monde organisent diverses manifestations à cette occasion.

Célébrer la construction de l’Europe

La journée de l’Europe est célébrée et organisée de manière à rapprocher les institutions de l’Union européenne et ses citoyens. Cette fête à visée culturelle, éducative, ludique et informative implique organismes et citoyens dans la construction d’une culture et de valeurs communes. Pour appuyer cette initiative, les symboles de l’Union européenne, à l’instar du drapeau à 12 étoiles, sont valorisés et mis en avant.

Mois et Journée de l’Europe 2019

L’année 2019 marque le dixième anniversaire du Joli mois de l’Europe, évènement qui renforce la célébration de la Journée de l’Europe. Cette année, les activités organisées autour de ces fêtes coïncident avec les élections européennes.

Il est ainsi possible pour les citoyens européens de célébrer ces journées européennes au travers de manifestations culturelles portant sur les thématiques européennes. Des débats politiques sont également organisés pour informer et faire participer les citoyens aux enjeux politiques européens.

Paris célèbre la Journée de l’Europe

Le parvis de l’hôtel de ville de Paris met l’Europe à l’honneur à l’occasion de la journée de l’Europe. Diverses manifestations musicales et culturelles sont organisées autour du village européen. Animations interactives, concerts gratuits et débats sont également programmés. L’équipe de « Toute l’Europe », le site de référence sur les questions européennes, anime une table ronde organisée par le Secrétariat général des affaires européennes. Le débat en question, qui porte sur les carrières européennes, est une table ronde intitulée « Travailler pour l’Europe ». En prolongement de la journée, les européens pourront assister à « La Nuit de l’Europe » dans plusieurs lieux partenaires.

L’Union européenne en France

La France fait partie des pays fondateurs de l’Union européenne. Cette dernière compte 28 États membres et sa commission dispose de plusieurs représentations dans les pays membres en plus des institutions présentes à Bruxelles.

En France, il existe deux représentations, une nationale à Paris et une autre régionale basée à Marseille.

Le Parlement européen à Strasbourg dispose, quant à lui :

  • D’un bureau permanent à Strasbourg ;

  • D’un autre bureau d’informations à Paris dans les mêmes locaux que la représentation européenne ;

  • D’une antenne à Marseille.

La Commission européenne est également présente en France au travers d’agences spécialisées dans différents domaines.

C’est ainsi qu’à Paris, la Commission est également présente au travers de L’Autorité européenne des marchés et services financiers (ESMA), de L’Institut d’études de sécurité de l’Union européenne (IESUE) ainsi que de L'Agence spatiale européenne (ESA).

L’ESMA a pour mission de garantir l’optimisation du fonctionnement des marchés financiers au sein de l’Union européenne. Cette autorité participe également au renforcement de la confiance des investisseurs tout en surveillant les sociétés de services financiers.

L’IESUE a été créé en 2002 sous forme d’agence en charge de la politique étrangère et de la sécurité de l’Union européenne. Les grandes lignes de ses activités portent sur :

  • Le modelage et le façonnement d’une culture européenne de sécurité ;

  • Le soutien à l’élaboration et à la projection de la politique étrangère et de défense de l’Union européenne ;

  • L’enrichissement des débats stratégiques intérieur et extérieur de l’Union européenne.

L’ESA a, quant à elle, pour mission de gérer les capacités de l’UE dans l’espace en s’assurant de l’impact positif des investissements dans ce domaine.

Outre sa forte présence dans la capitale française, l’Union européenne a également implanté l’Office communautaire des variétés végétales (OCVV) à Angers et L’Agence européenne du rail (ERA) à Valenciennes.

L’OCVV prend en charge l’enregistrement des demandes relatives aux droits de propriété industrielle des variétés végétales valables au sein de l’Union européenne.

L’ERA fournit aux États membres ainsi qu’à la Commission de l’Union européenne une expertise technique en sécurité ferroviaire et en interopérabilité. Cette expertise couvre le développement et l’application de spécifications d’interopérabilité intégrant les thématiques relatives à la sécurité des chemines de fer.

Les langues officielles de l’Union européenne

L’Union européenne compte 24 langues officielles dont le Français, le Néerlandais, l’Irlandais, le Bulgare, l’Italien et le Maltais pour ne citer que ces exemples. La liste des langues ne cesse de s’enrichir au fur et à mesure que de nouveaux pays adhèrent à l’Union européenne.

En tant qu’Organisation internationale démocratique, l’Union européenne fait du multilinguisme l’un des principes fondateurs. La politique de l’Union européenne en matière de multilinguisme a pour objectifs :

  • La communication avec les européens de tous les pays dans leur propre langue ;

  • La protection de la diversité des langues en Europe ;

  • La promotion de l’apprentissage des langues.

Le multilinguisme est ancré dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Cet ancrage se concrétise par le droit pour tout citoyen de communiquer dans sa langue avec les institutions européennes.

Les documents juridiques et législatifs ainsi que les réunions du Conseil sont traduits dans toutes les langues. Les membres du Parlement s’expriment dans leur langue.

Cependant, pour des questions de ressources, la plupart des documents, excepté la réglementation conjointe du Parlement et du Conseil, ne sont pas traduits en Irlandais.