Date de Sim'hat Torah 2017, 2018 et 2019


Les dates de Sim'hat Torah pour 2017, 2018 et 2019.





France 2017 2018 2019
Sim'hat Torah Vendredi 13 Octobre Mardi 2 Octobre Mardi 22 Octobre


A l'origine de Sim'hat Torah, une belle Reine

La fête de Sim'hat Torah est célébrée chaque année le 14ème jour du mois de Adar, en fin d'hiver et au début du printemps (mi-mars dans le calendrier grégorien). Elle commémore le sauvetage du peuple juif dans l'ancien Empire perse de ce qui aurait pu être l'un des premiers génocides. Ce massacre ourdi par le cruel Haman, alors vizir de l'Empire, projetait de détruire, d'exterminer et d'anéantir en un seul jour tous les juifs quelque soit leur âge et leur sexe.

Cette fête est instituée en mémoire du courage de la reine Esther qui obtint du roi perse Assuérus, son mari, de renoncer au décret d'extermination des Juifs. Esther mit ainsi sa vie en danger en allant déranger le roi sans avoir été convoquée et demanda pour cela au peuple juif tout entier de jeûner pour elle 3 jours et 3 nuits. En décidant de protéger le peuple juif, le roi condamne également Haman à la pendaison et honore Mardochée l'oncle d'Esther.

Quelques mots sur la reine Esther...

La reine Esther, jeune juive orpheline, fut élevée en Perse par son oncle Mardochée. Séduit par la beauté de cette jeune femme, le roi Assuérus la demande en mariage sans rien savoir de ses origines juives tenues secrètes. Esther, femme juive, devient ainsi la femme d'un roi païen.

La portée symbolique d'une fête tournée vers les autres

Sim'hat Torah qui signifie «hasard» est une fête qui honore l'oeuvre de Dieu, un miracle que l'histoire assimile à une successions de coïncidences. Cette fête joyeuse révèle ainsi la main divine cachée dans tous les évènements de la vie des hommes. Sim'hat Torah est une fête religieuse qui montre que les juifs, persécutés, sont sauvés grâce à la présence discrète de Dieu qui guide l'histoire.

Le jeûne d'Esther observé dans le judaïsme la veille de la fête de Sim'hat Torah commémore le jeûne de 3 jours des juifs tel qu'il est relaté dans le livre d'Esther, la Meguila, que l'on retrouve dans la Torah.

Sim'hat Torah est un moment fort qui donne lieu à la lecture publique de la Meguila la veille puis pendant la journée de Sim'hat Torah. Les enfants, déguisés, ont coutume d'agiter une crécelle chaque fois que le nom d'Haman est prononcé. L'autre tradition de Sim'hat Torah consiste à envoyer à ses amis nourriture et boissons, à se montrer généreux en faisant un don ou en venant en aide à une personne dans le besoin. Chacun est encouragé à accomplir les Mitsvot (commandements divins) de la fête.

Les festivités de Sim'hat Torah : joie et divertissement à l'honneur

La fête de Sim'hat Torah est l'occasion d'organiser de somptueux repas où l'abondance est la règle. On y boit aussi plus que d'ordinaire. On déguste des pâtisseries en forme de triangle dénommées «oreilles d'Haman». Carnaval et mascarade ponctuent cette fête qui s'apparente au mardi gras et au carnaval des Chrétiens.