Date de Mercredi des cendres 2018, 2019 et 2020


Les dates du Mercredi des cendres pour 2018, 2019 et 2020.





France et monde 2018 2019 2020
Mercredi des cendres Mercredi 14 Février Mercredi 6 Mars Mercredi 26 Février



Le Mercredi des cendres

Le Mercredi des cendres est le jour qui suit le Mardi Gras. Il s’agit de festivités qui ont lieu avant le carème. La date change selon l’année, mais a toujours lieu 46 jours avant Pâques.

Durant le Mercredi des cendres, une messe est célébrée et le prêtre trace alors une croix à l’aide de cendre sur le front de ses disciples. Il profère alors un verset en lien avec ce geste qui indique au fidèle qu’il doit avoir de l’humilité et de la piété.

La cendre provient de la combustion des rameaux de l’année précédente. Le nom de cette coutume provient donc de cette tradition qui continue par le commencement du carême puis qui se termine par Pâques.

Cette tradition débuta au 11e siècle au sein de l’église d’occident. Autrefois, elle était destinée à être un jour de pénitence envers les personnes reconnues coupables.

Ce jour de célébration, qui consiste à tracer une croix sur le front des chrétiens présents lors de la messe, existe depuis 591 après Jésus-Christ.

La fête du Mercredi des cendres est toujours glorifiée à ce jour par tous les pratiquants. Les cendres sur le front de l’homme symbolisent un lien puissant entre le seigneur et les catholiques.

En quoi consiste le Mercredi des cendres ?

Pour tous les catholiques, le jour du Mercredi des cendres est un jour sacré. Il s’agit avant tout de se préparer à l’arrivée de Pâques.

De nos jours, la pénitence se résume à la prière, l’aumône et le jeûne. Aujourd’hui, le jeûne dans la religion ne signifie pas seulement de se priver de nourriture, mais d’en comprendre le sens. Par exemple, cela suppose de se mettre dans la peau d’une personne sur terre qui vit avec le minimum et qui permet donc de prendre conscience du monde actuel.

Les catholiques s’aperçoivent alors des difficultés de son prochain, et peuvent alors se rapprocher de Jésus Christ lors de ses différentes fêtes religieuses.

Certains siècles auparavant, les chrétiens qui jeûnaient mettaient leur nourriture de côté pour les personnes les plus démunies.

À l’aide de messes et de prière, les personnes croyantes et pratiquantes s’unissent et se rapprochent du seigneur lors du jour si symbolique qui est représenté aujourd’hui par Pâques.

Le Mercredi des cendres permet de se repentir, de s’unir envers le seigneur et de célébrer ses louanges.

Pour cela, une croix est tracée sur le front des chrétiens lors de la messe. Elle symbolise la mort, et les cendres qui sont versées sur le pénitent sont toujours bénis, d’abord l’année précédente lorsque l’on brûle les rameaux puis lors de la cérémonie.

Selon la Bible, les cendres signifient la tristesse de l’homme face à son malheur et la cendre dénote donc le deuil.

Cette coutume existe depuis l’an 591 et a été mise en place par Grégoire 1er. Pour les plus pratiquants, la tradition veut que le chrétien jeûne toute la journée du Mercredi des cendres pour respecter la tradition, à part si la personne à des soucis de santé, mais également si elle est trop jeune ou trop âgée.