Jours fériés en Côte d'Ivoire

Jours fériés en Côte d'Ivoire



vendredi
1 janvier
samedi
1 janvier
dimanche
1 janvier
lundi
5 avril
lundi
18 avril
lundi
10 avril
samedi
1 mai
dimanche
1 mai
lundi
1 mai
dimanche
9 mai
mercredi
27 avril
mardi
18 avril
jeudi
13 mai
jeudi
26 mai
jeudi
18 mai
Du mercredi 12 mai au jeudi 13 mai
Du lundi 2 mai au mardi 3 mai
Du vendredi 21 avril au samedi 22 avril
lundi
24 mai
lundi
6 juin
lundi
29 mai
mardi
20 juillet
dimanche
10 juillet
jeudi
29 juin
samedi
7 août
dimanche
7 août
lundi
7 août
lundi
1 novembre
mardi
1 novembre
mercredi
1 novembre
lundi
15 novembre
mardi
15 novembre
mercredi
15 novembre
samedi
25 décembre
dimanche
25 décembre
lundi
25 décembre



le drapeau de la Côte d'Ivoire

Les différents jours fériés en Côte d’Ivoire

Située dans l’Afrique de l’Ouest et bordée au Nord par les États de la Guinée, du Burkina et du Mali, le pays de la République de la Côte d’Ivoire dispose d’un patrimoine colonial français important et représente, à ce titre, une forte population chrétienne. En effet, la Côte d’Ivoire compte 14 jours fériés répartis tout au long de l’année, célébrant les fêtes traditionnelles religieuses catholique telles que la Toussaint, la fête de l’Ascension et le lundi de Pentecôte, le jour férié de Noël et la naissance du Christ, la fête de l'Assomption, ou encore Pâques. Toutefois, les pratiquants musulmans ne sont pas oubliés avec la célébration du lendemain de la nuit du Destin, de l’Aïd el Fitr, de la fête de la tabaski, du lendemain de la naissance du Prophète Mahomet. Plusieurs événements fériés qui permettent des offices ouvertes au public pour une célébration joyeuse et commune d’un saint ou d’une date importante. 

Ces différents jours fériés et chômés se décomposent donc en deux parties : les jours fériés pour des congés religieux, qui permettent à chacun de respecter son culte musulman ou catholique en son saint, et les jours de fête nationale civils tels que le jour de l’An, la fête du Travail, ainsi que la Fête Nationale de Côte d’Ivoire et la Journée de la Paix (International Day of Peace). Autant de possibilités pour les ivoiriens de profiter de quelques jours de vacances pour redécouvrir les îles Boulay ou Ehotilé, avec un congé férié et festif à passer dans un environnement idyllique, loin des obligations du travail.  

Si ces 14 jours fériés se déroulent au fil des mois et des célébrations du calendrier, certains indiquent une date variable selon l’année en cours. En réalité, les quatre jours fériés qui sont dédiés au calendrier musulman ne peuvent être dévoilés que très peu de temps avant leurs célébrations, puisque ces derniers dépendent des conditions météorologiques et de la position de la nouvelle lune. Ainsi, le lendemain de la Nuit du Destin n’a pas de date précise. Sa fête se situe toutefois au cours de la dernière semaine du Ramadan au mois de juin et est toujours célébrée dans la nuit du 26ème au 27ème jour du Ramadan. À l’origine, on célèbre cette nuit bénie comme celle où le Coran aurait été révélé au Prophète Mahomet par l’Ange Gabriel. 

Les fêtes et jours spéciaux de la Côte d’Ivoire

Tout comme les autres États d’Afrique, la Côte d’Ivoire dispose de nombreux jours fériés et congés chômés, mais aussi de nombreuses fêtes tout au long de l’année. Autant de célébrations qui animent sa capitale Abidjan pour le plus grand plaisir des femmes et des hommes ivoiriens, qui bénéficient alors de quelques jours de vacances. Certaines d’entre elles font écho à une journée fériée internationale célébrée partout dans le monde, de la France au Brésil en passant par la République Tchèque et la Guinée. C’est le cas pour le Jour de l’An qui permet à chacun de démarrer la nouvelle année avec ses proches, mais aussi pour la Journée mondiale des Femmes (International Women’s Day) à la date du 8 mars. La Côte d’Ivoire célèbre également la Journée mondiale de l’eau (International Water Day) à la date du 22 mars. 

Mais la journée qui a le plus d’impact dans le calendrier et touche le plus la République de Côte d’Ivoire, c’est la Journée mondiale de lutte contre le paludisme (International Day of Paludism) qui a lieu à la date du 25 avril de chaque année, quelques semaines après Pâques. Le paludisme représente un problème de santé majeur dans le monde et particulièrement en Afrique, où cette endémie est régulièrement cité comme première cause de mortalité. Cette maladie est encore malheureusement très présente dans le pays et touche énormément d’hommes et de femmes, mais aussi et surtout les enfants. Fort d’un constat sur la santé alarmant, le gouvernement ivoirien en a fait une priorité en investissant dans la recherche, afin de garantir à chaque habitant de meilleures conditions de vie. 

En dehors du domaine de la santé, la République de Côte d’Ivoire célèbre également la fin de la crise politico-militaire ivoirienne en date du 30 juillet avec la cérémonie de la Flamme de la Paix. Sa première célébration a eu lieu en 2007, à Bouaké (environ 350 km au nord d’Abidjan), en présence d’un public de plusieurs milliers de personnes et de représentants politiques majeurs des États de l’Afrique occidentale. 

Cette victoire nationale de la paix trouve son origine dans la guerre civile qui a scindé le pays durant plus de cinq ans et la recherche continue d’une solution pacifique. Les “Forces Nouvelles”, composées de soldats rebelles, prennent possession du nord du pays au fil des années. Une tension constante et des conflits meurtriers qui déstabilisent la République de Côte d’Ivoire avant un premier accord symbolisé par la Flamme de la Paix. Remis en cause au moment de l’élection ivoirienne de 2010, l’équilibre de la République de la Côte d’Ivoire, ancienne colonie de la France, reste fragile mais n’empêche de célébrer une fête nationale de la paix chaque année avec un jour férié.


Commentaires
Jours fériés, ponts, fêtes et vacances scolaires 2021 - Tous droits réservés MENTIONS LEGALES CONTACT