Convention collective Bâtiment : versions simplifiées et liens utiles

Convention collective Bâtiment : versions simplifiées et liens utiles
28/12/2023

Bienvenue dans l'univers des conventions collectives du Bâtiment. Vous trouverez ici des informations simplifiées et des liens utiles sur diverses conventions comme l'IDCC 1596, l'IDCC 1597 ou encore la convention des ETAM du bâtiment. Que vous soyez ouvrier, technicien, ou employé dans une entreprise de moins ou plus de 10 salariés, ces ressources vous aideront à mieux comprendre vos droits et devoirs. Découvrez également comment vous procurer votre convention, et restez informé des dernières réglementations.

Comprendre la convention collective du BTP

La convention collective du BTP est un accord qui définit les règles spécifiques du droit du travail pour les employés du bâtiment et des travaux publics. Elle vise à apporter un cadre aux droits et obligations des travailleurs, du côté salarié comme du côté employeur.

Il existe plusieurs types de conventions collectives dans le secteur du BTP. Celles-ci sont soit nationales, soit régionales. Elles couvrent un large éventail de sujets allant des conditions de rupture de contrat, aux modalités de versement du salaire, en passant par les congés payés, les indemnisations diverses et les heures supplémentaires.

Il est essentiel de noter que ces conventions sont applicables à l’ensemble des entreprises du secteur, qu’elles soient adhérentes ou non aux Fédérations patronales signataires, grâce à la procédure ministérielle d’extension. Cela permet d'assurer une couverture uniforme des droits et obligations de tous les travailleurs du secteur.

Les spécificités pour les ouvriers : IDCC 1596 et 1597

Pour les ouvriers, deux conventions collectives sont à distinguer : l'IDCC 1596 pour les entreprises du BTP occupant jusqu'à 10 salariés et l'IDCC 1597 pour celles en comptant plus. Les spécificités de ces conventions touchent différents domaines :

  • Les indemnités de petits déplacements : chaque convention a des dispositions particulières concernant le remboursement des frais de déplacement des ouvriers.
  • Les congés spéciaux : ces deux conventions offrent des jours de congés supplémentaires pour des événements familiaux.
  • Les régimes de prévoyance : chaque convention définit un régime spécifique pour la couverture des risques liés à la maladie, l'invalidité et le décès.

Il est à souligner que les entreprises relevant de l'IDCC 1596 et 1597 sont soumises à des dispositions spécifiques en matière de maintien de salaire en cas de maladie professionnelle ou d'accident du travail. Vous pouvez vous renseignez auprès de la Préfecture de Bobigny si vous avez des doutes.

Focus sur la convention des ETAMs et des cadres: IDCC 2609

La convention collective nationale des employés, techniciens et agents de maîtrise du bâtiment (ETAM), identifiée par l'IDCC 2609, régit les relations entre employeurs et salariés de ce secteur. Elle a été signée le 12 juillet 2006 et est applicable sur tout le territoire métropolitain.

Voici quelques spécificités de cette convention :

  • Elle couvre un large éventail de sujets, de la durée et l'organisation du travail à la protection sociale.
  • Elle intègre également des dispositions relatives aux déplacements.
  • Pour être en conformité avec la loi, les entreprises doivent disposer d'une version à jour de cette convention, y compris des derniers accords non étendus.
  • Son numéro de brochure est le 3002.

Concernant les cadres du bâtiment, ils sont régis par une convention distincte, l'IDCC 2420, signée le 1er juin 2004.

Comment savoir quelle convention est applicable à votre entreprise ?

Pour déterminer la convention collective applicable à votre entreprise, plusieurs critères sont à prendre en compte.

  • L'activité principale de l'entreprise : c'est ce critère qui détermine en premier lieu la convention collective applicable.

  • La taille de l'entreprise : dans le secteur du bâtiment, il existe des conventions spécifiques en fonction du nombre de salariés dans l'entreprise. Par exemple, l'IDCC 1596 concerne les entreprises de 10 salariés ou moins, tandis que l'IDCC 1597 s'applique aux entreprises de plus de 10 salariés.

Des outils en ligne, tels que le simulateur du Service-Public.fr ou le Code du travail numérique, permettent de trouver facilement la convention collective applicable à votre entreprise en saisissant son nom ou son numéro SIRET.

De plus, chaque entreprise possède un code APE, qui peut donner un indice sur la convention applicable, bien que ce code ne soit pas déterminant.

En cas de doute, n'hésitez pas à consulter un expert ou à vous référer aux textes de loi et décrets applicables.

Procédures de licenciement, démission et arrêt maladie dans le BTP

Dans le secteur du BTP, les procédures de licenciement, démission et arrêt maladie sont régies par des règles spécifiques.

En cas de licenciement, l'employeur doit prendre en compte le délai de préavis qui varie selon la convention collective applicable et l'ancienneté du salarié. De plus, le licenciement d'un salarié en arrêt maladie ne peut être réalisé que si l'employeur est contraint de le remplacer avant la date présumée de son retour, et si la durée totale de l'absence est supérieure à 90 jours au cours de la même année civile.

Pour la démission, aucune forme particulière n'est requise pour sa présentation. La durée du préavis est fixée dans la convention collective du bâtiment et/ou dans le contrat de travail, et varie en fonction du statut et de la qualification du salarié.

Concernant l'arrêt maladie, un salarié a droit à un maintien de salaire pendant l'arrêt dans certaines conditions, notamment en fonction de son ancienneté.

Où trouver et comment se procurer votre convention collective en PDF ?

Plusieurs sources en ligne permettent d'accéder à votre convention collective en PDF. Les sites officiels tels que Legifrance ou le Service-public.fr proposent un accès gratuit à l'ensemble des conventions collectives en vigueur. Il suffit d'entrer le nom de votre convention ou son numéro IDCC (Identifiant de la Convention Collective) dans la barre de recherche pour accéder au document.

De plus, plusieurs sites spécialisés dans le droit du travail, comme le Code du travail numérique, offrent également l'accès aux conventions. Ils proposent parfois des outils de recherche avancés vous permettant de trouver votre convention en entrant le nom de votre entreprise ou son numéro SIRET. Cela est très utile pour les ruptures de contrat.

Une fois que vous avez trouvé la bonne convention, vous pouvez la télécharger en format PDF. Assurez-vous d'être sur la bonne version mise à jour de la convention avant de la télécharger. Enfin, notez que la plupart des conventions sont régulièrement mises à jour, il est donc essentiel de vérifier régulièrement si une nouvelle version de votre convention a été publiée.

Jours fériés, ponts, fêtes et vacances scolaires 2024 - Tous droits réservés MENTIONS LEGALES CONTACT