Fête du Trône

Fête du Trône



vendredi
30 juillet
81 Jours restants
samedi
30 juillet
446 Jours restants
dimanche
30 juillet
811 Jours restants



Fête du Trône

La fête du trône au Maroc

La Fête du trône est une célébration nationale au Maroc, qui est fêtée chaque année le 30 juillet, avec plusieurs autres cérémonies officielles et populaires au cours de l’année.

Ce jour est considéré comme jour férié. Le peuple marocain fête l'anniversaire de l'intronisation du roi Mohammed VI Ben al-Hassan et son allégeance officielle, qui avait officiellement été déclaré roi le 30 juillet 1999. Cette fête rappelle le lien unissant le peuple à son roi. C’est en mémoire de cette commémoration que plusieurs célébrations et activités royales, que pratique le roi lui-même, ont lieu, la plupart diffusées en direct à la télévision.

Le roi profite de cette cérémonie retransmise en direct à la télévision pour communiquer les projets qu’il envisage pour le Maroc dans le but de développer le pays.

De nombreux feux d’artifice, une cérémonie d'allégeance qui coiffe les fêtes, une cérémonie de prestation de serment des nouveaux officiers lauréats des grandes écoles militaires, la grâce royale d'un certain nombre des condamnés ainsi que la présidence des différentes réceptions sont organisées pour la célébration de cette fête du trône.

Une tradition marocaine

En 1934, lors du septième anniversaire de l’accession au trône de Mohammed ben Youssef, futur Mohammed V, la fête du Trône est devenue officiellement une fête nationale, avec la publication d'un décret ministériel publié par Mohammed El Mokri le 26 octobre 1934.

La décision ministérielle a eu lieu le 31 octobre 1934, et fut publiée dans le Bulletin officiel le 2 novembre 1934. Cette décision comporte plusieurs éléments que les villes marocaines ont l’obligation de respecter lors des festivités de cette célébration.

Ainsi, elles doivent organiser des célébrations musicales, décorer les rues aux couleurs du drapeau marocain et distribuer des vêtements et nourriture aux associations de bienfaisance. C’est d’ailleurs durant la fête du Trône de 1952 (18 novembre), que le roi Mohammed ben Youssef a prononcé un discours depuis le Palais Royal de Rabat, qui fût considéré par les nationalistes comme la principale cause de la “Révolution du Roi et du Peuple”.

Le déroulé de cette fête

La fête du Trône est célébrée lors d’une immense cérémonie de décoration, accueillant de hautes personnalités nationales et étrangères et autorités, qui sont décorées pour les remercier de leurs efforts et l’amour qu’ils portent au Maroc.

De nombreuses médailles sont remises à ces invités, avec des “ordres du Trône” de différentes classes pour les chevaliers, les officiers, les commandeurs, et même les chefs d’État.

Durant l'assermentation d’officiers diplômés des écoles paramilitaires et militaires, le Roi s'adresse aux différents bataillons et leur donne des appellations. Le roi reçoit à ce moment-là, des félicités et des béatitudes de la part de plusieurs présidents et rois des autres nations.

C’est après le discours du roi, qui est lui-même commandant suprême et chef d'état-major des Forces armées royales, que les officiers prêtent serment en sa présence.

Le roi examine ensuite le salut militaire aux drapeaux et les insignes des écoles militaires nationales et des paramilitaires.

La cérémonie se conclut par des officiers de haut rang mis à niveau, et un grand dîner est organisé.


Commentaires
Jours fériés, ponts, fêtes et vacances scolaires 2021 - Tous droits réservés MENTIONS LEGALES CONTACT