Nativité de la Vierge marie

Nativité de la Vierge marie



mercredi
8 septembre
-
jeudi
8 septembre
354 Jours restants
vendredi
8 septembre
719 Jours restants



La Nativité de Marie : un jour Saint le 8 septembre

Dans le calendrier, la Nativité de la Vierge Marie est célébrée le 8 septembre de chaque année par chaque église orientale et occidentale. Toutefois, cette date sainte ne constitue pas un jour férié et chômé dans les différents pays du monde. Les catholiques sont d’ailleurs plus attachés à la fête de l’Immaculée Conception que l’on fête traditionnellement le 8 décembre. Marie reste cependant une figure importante du christiannisme et apparaît souvent comme une nouvelle Eve, mère de l’humanité plus sage et respectant la volonté de Dieu sans l’enfreindre. À ce titre, elle compte donc énormément dans la foi chrétienne et permet d’obtenir le salut en trouvant le Seigneur à travers elle grâce à la prière. 

La Vierge Marie est une femme juive ayant vécu au Ier siècle de notre ère. Si elle reste longtemps discrète dans les évangiles et se plie volontiers aux fortes mœurs patriarcales de sa société, elle devient rapidement un symbole inspirant et spirituel pour les chrétiens. De nombreuses célébrations mariales sont d’ailleurs organisées, au point qu’il soit régulièrement reproché aux chrétiens de vouer une vénération pour la Sainte Marie aussi importante que celle de Dieu. En 1922, le Pape Pie XI la proclame “Patronne de France” car si la Vierge Marie représente la Mère du Christ, jamais séparée de son fils Jésus, elle est aussi Notre Dame et Mère de Dieu. Une icône puissante qui semble protéger et veiller sur l’ordre du monde pour les fidèles. 

L’origine de la Nativité de Marie

Bien que le Protévangile, livre apocryphe de l’apôtre Jacques et Saint Grégoire de Nysse, semble rapporter que Marie serait la fille de Anne et Joachim, les détails de l’enfance de la Sainte Vierge, y compris l’identité de ses parents ou la date et le lieu de sa naissance, demeurent pourtant inconnus. La tradition orientale veut toutefois qu’une première église en hommage à la Vierge Marie soit érigée un 8 septembre à Jérusalem, non loin de la piscine probatique. Celle qui est considérée comme la Mère de Dieu, puisqu’elle engendra Jésus Christ qui est à la fois homme et Dieu, bénéficie donc d’un édifice religieux dédicacé à partir du milieu du Vème siècle. 

C’est au VIème siècle que sa nativité est ainsi fixée à Jérusalem et au 8 septembre dans le calendrier. L’empereur Maurice instaure d’ailleurs cette date sainte par décret à la fin du même siècle. Une décision officielle qui est rapportée par le synaxaire de Constantinople et qui devient alors une fête religieuse. Durant la même période, Rome célèbre déjà les quatre grandes fêtes mariales orientales : l’Annonciation (annonce de sa maternité divine à Marie par l’ange Gabriel), l’Assomption (fin de la vie sur Terre de Marie et élévation au ciel de son esprit, elle rejoint alors la maison du Seigneur auprès de son fils), la Nativité de Marie, ainsi que l’hypapante. Cette dernière symbolise la présentation de Jésus Christ au Temple et sera plus communément célébrée sous le nom de la Chandeleur. 

Au VIIème siècle, le Pape Serge Ier mentionne le souhait d’accompagner ces différentes célébrations de processions solennelles, comme cela est déjà le cas en Orient. En Occident, la dévotion mariale prend réellement sa place dans la foi chrétienne au XIème siècle, notamment dans les monastères et les Ordres mendiants où la prière fait alors les louanges de Marie. Le symbole iconique de la Vierge Marie touchée par le saint esprit du Seigneur et la dévotion de la Mère de Dieu se traduisent ensuite par des louanges, des prières, des hymnes, mais aussi des pèlerinages mariaux. De plus en plus présente dans le culte religieux, la Sainte Marie apparaît comme une mère protectrice et bienveillante qui sert également de médiatrice auprès de la Sainte Trinité, puisqu’elle engendra l’enfant du Seigneur avec la naissance de Jésus Christ. 

Les fêtes mariales continuent de se développer largement à l’époque du Moyen-Âge avec des célébrations bibliques et des célébrations dites originales. Au XXème siècle, le concile Vatican II redonne sa place à la doctrine mariale au sein de son triple ancrage scripturaire, christologique et ecclésiologique. 

Pourquoi la Nativité de Marie est-elle importante pour les fidèles chrétiens ? 

Au fil des siècles, les papes ont loué l’heureuse naissance de la Vierge Marie par la piété liturgique mariale incluant procession, prière et louange. Si la Vierge Marie occupe aujourd’hui une place si importante dans la foi chrétienne, c’est qu’elle incarne une mère iconique et un modèle spirituel saint. D’une enfance simple à son état de Grâce pour son fils Jésus, La Sainte Marie est alors Mère de Dieu et Mère de tous les fidèles qu’elle accueille dans sa bonté. Paul VI indique d’ailleurs que “Marie coopère à notre naissance en Dieu” à l’occasion d’une prière eucharistique propre à la Nativité de Marie. L’amour de la Vierge Marie permet donc de s’élever vers le Seigneur, qui l’a souhaité Mère de tous à ses côtés. Chaque enfant du Seigneur peut alors se recueillir par le biais de prières et trouver le réconfort des saints mais aussi d’une figure maternelle aimante. Elle est également la reine de la Corse depuis 1735 où des processions lui rendent hommage chaque année le 8 septembre. Porteuse d’amour, d’espérance et modèle de foi, Marie est donc une figure emblématique et incontournable de la religion chrétienne. La Nativité de Marie et les festivités qui s’y rapportent sont suivies par de nombreux fidèles à travers le monde le 8 septembre. Une fête du calendrier importante dans le cœur des croyants qui vouent une dévotion à la Mère du Seigneur. 

Commentaires
Jours fériés, ponts, fêtes et vacances scolaires 2021 - Tous droits réservés MENTIONS LEGALES CONTACT