Rameaux

Rameaux



dimanche
28 mars
-
dimanche
10 avril
255 Jours restants
dimanche
2 avril
612 Jours restants



branche d'olivier pour les rameaux bénis

L'Origine des Rameaux

Le dimanche précédant celui de Pâques est surnommé le “Dimanche des Rameaux”. Au cours des siècles, cette date est devenue des plus symboliques pour tous les chrétiens. Afin de comprendre ce dimanche de célébration, il est nécessaire de revenir à l’origine du Christianisme. En effet, c’est en cette date que Jésus arriva à Jérusalem, six jours avant la fête de Pâques au cours de laquelle la liturgie juive a conservée l’acclamation “Hosanna” avec un cycle de prières. 

Depuis cet événement, les chrétiens célèbrent la venue du fils du Seigneur en portant des rameaux qui prennent la forme de branches de laurier, d’olivier, ou encore de palmier (palm tree) selon les pays et les régions. Le rameau donne lieu à une bénédiction, des prières sont lues et les chrétiens poursuivent cet hommage par une marche jusqu’à l’église. En accord avec la tradition, les rameaux doivent finalement être ramenés chez soi ou brûlés. Les cendres récoltées serviront à la messe et au rituel du Mercredi des Cendres de l’année suivante. 

Selon les textes saints de la Bible, Jésus fut acclamé par une foule dès son arrivée dans la terre sainte de Jérusalem et fut reçu par une multitude de présents et de cadeaux. Les vestes des habitants de la ville étaient étendues sur le sol et les personnes face au Christ brandissaient des palmes afin de former un chemin des plus accueillants pour le fils de Dieu. Les fidèles et les disciples criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël !” Le dimanche des Rameaux est donc une véritable célébration en son honneur. 

Pourquoi participer à la fête des Rameaux ?

Les fêtes des rameaux sont très importantes pour les pratiquants chrétiens et constituent, à ce titre, une célébration majeure pour le christianisme. De nombreuses personnes non pratiquantes sont toutefois présentes pour fêter le Dimanche des Rameaux. Ces dernières cherchent avant tout à bénir leurs rameaux pour que ceux-ci puissent préserver leurs foyers des mauvaises emprises et influences.

De plus, cette célébration est également l’occasion d’entendre un récit marquant et emplie d’émotions du christianisme. Les non pratiquants sont impressionnés par cette grande communauté solidaire et sa tradition qui consiste à commémorer l’arrivée de Jésus dans la ville de Jérusalem.

Le Dimanche des Rameaux, que l’on nomme également le “Dimanche des Rameaux et de la Passion”, entame par ailleurs la semaine sainte. En se clôturant par la fête de Pâques et de la célébration de la résurrection du fils de Dieu, Jésus Christ, cette semaine représente un moment important du calendrier chrétien et la liturgie juive.

La coutume des Rameaux selon les pays

En Europe, la population est majoritairement catholique et la tradition n’a que très peu évolué d’une année à l’autre. Si la journée se déroule toujours de la même façon, le type de branche utilisé en rameau par les fidèles varie selon la région et le pays. Ainsi, dans les pays proches de la Méditerranée tels que l’Italie, le nord de l’Espagne ou encore le Portugal, ce sont les palmes traditionnelles qui sont employées comme l’indique la Bible dans l’évangile du Seigneur Jésus Christ selon Saint Mathieu, qui décrit l’arrivée de Jésus à Jérusalem. Dans le sud de l’Espagne, les rameaux sont désormais des branches d’olivier. En Angleterre et en Russie, il s’agit de branche de saule marsault plus adaptées aux conditions météorologiques. D’autres pays enfin ont privilégié des rameaux de sapin. 

En Espagne, la fête des rameaux se poursuit en permettant à la personne que l’on célèbre de monter sur un âne. Des feuilles de palmiers sont également déposées sur les fenêtres des appartements et des maisons ou sur une croix. On nomme d’ailleurs ces fêtes “Pâques fleuries” chaque année.

Dans les pays scandinaves, l’héritage catholique et chrétien est beaucoup moins important, la tradition est donc moins marquée. Les habitants déposent uniquement des rameaux dans leurs maisons afin de les décorer. En Suède, on appelle cette coutume les “Rameaux de Carême” avec une célébration juste avant le printemps. 

En France, et plus particulièrement à Nice, une palme est décorée et déposée lors de la bénédiction du Dimanche des Rameaux. Il s’agit d’une tradition ancienne qui est respectée depuis des siècles dans le sud français. En Provence, la coutume est également très similaire puisque les enfants disciples se rendent à l’église avec leurs rameaux, sur lesquels sont accrochés des bonbons et des jouets. En Corse, le respect de la tradition du jour des Rameaux est encore plus complet. La procession se fait avec une grande croix ornée de palmes dont le prêtre frappe trois fois le pied contre la porte de l’église au moment d’y entrer et de dispenser la messe.

Au moyen-âge, entre le Vème siècle et le XVème siècle, d’importantes parcelles agricoles de palmiers étaient cultivées dans la commune d’Italie de Bordighera. Le Pape souhaitait d’ailleurs acquérir ces dernières pour la fête des Rameaux. Depuis cette période, le littoral méditerranéen se pare de branches de palmier pour célébrer ce jour sacré. 

Dans les ports, les marins et les fidèles catholiques dispose une branche de laurier sur leurs bateaux afin de recevoir une protection et célébrer l’arrivée de Jésus Christ dans le lieu saint de Jérusalem.

Ainsi, quel que soit le lieu dans le monde où sont célébrées les fêtes du Dimanche des Rameaux, en France ou ailleurs, les fidèles et les disciples chrétiens profitent d’une communion autour de rituels joyeux et festifs qui prennent vie en ce jour saint.


Commentaires
Jours fériés, ponts, fêtes et vacances scolaires 2021 - Tous droits réservés MENTIONS LEGALES CONTACT