Jours fériés à en Martinique 2018 - 2019 - 2020



Les jours fériés pour 2018, 2019 et 2020 en Martinique sont listés ci-dessous.

Martinique 2018 2019 2020
Jour de l'an 1er Janvier 1er Janvier 1er Janvier
Lundi de Pâques 2 Avril 22 Avril 13 Avril
Fête du Travail 1 Mai 1 Mai 1 Mai
Victoire des alliés 8 Mai 8 Mai 8 Mai
Jeudi de l'Ascension 10 Mai 30 Mai 21 Mai
Lundi de Pentecôte 21 Mai 10 Juin 1 Juin
Abolition de l'esclavage 22 Mai 22 Mai 22 Mai
Fête nationale 14 Juillet 14 Juillet 14 Juillet
fête Victor Schoelcher 21 Juillet 21 Juillet 21 Juillet
Assomption 15 Août 15 Août 15 Août
La Toussaint 1er Novembre 1er Novembre 1er Novembre
Armistice 11 Novembre 11 Novembre 11 Novembre
Noël 25 Décembre 25 Décembre 25 Décembre



La fête des mères et fête des pères pour 2018, 2019 et 2020 en en Martinique sont listées ci-dessous.

Martinique 2018 2019 2020
Fête des pères 17 juin 16 juin 21 Juin
Fête des mères 27 Mai 26 Mai 7 Juin




Les jours fériés de la Martinique

La Martinique, également surnommé l’île aux fleurs, est une région française qui se situe dans les Caraïbes, très exactement dans l’archipel des petites Antilles.

La Martinique respecte donc la quasi totalité des jours fériés français et célèbre également d’autres fêtes, dont certaines sont également fériées comme la fête Victor Schoelcher ou encore l’abolition de l’esclavage.

Le carnaval de Martinique, qui fait partie intégrante de ces jours de festivité, est particulièrement attendu par les Martiniquais.

Ce carnaval, qui se déroule sur 5 jours, débute avec le Dimanche Gras et sa parade. il continue avec le Lundi Gras et un Mariage Burlesque, où les hommes s’habillent en femmes et les femmes en hommes !

Vient ensuite le Mercredi des Cendres, avec ses célébrations en noir et blanc, sans oublier les nombreuses soirées carnavalesques qui se déroulent dans les discothèques de Martinique à partir du 1er février.

La Martinique est rythmée par des jours fériés et des fêtes tout au long de l’année

En mars, la Martinique qui est traditionnellement une île catholique, observe le Carême.

Ainsi, dès le lendemain du carnaval, 40 jours de renonciation qui se rapportent à toutes choses ayant un rapport avec les pêchés, sont observés par la quasi totalité des habitants de l’archipel martiniquais. Les discothèques sont d’ailleurs fermées, ce qui n’empêche pas pour autant les habitants de se retrouver chez eux pour continuer à faire la fête ou bien dans les bars et les restaurants.

En avril, toute la population de l’île, même celle qui n’est pas de confession catholique, célèbre Pâques avec comme moment fort le week-end pascal, après un mois supposé de jeûne.

le Vendredi Saint, après avoir effectué le chemin de croix en compagnie de nombreux touristes (car ce chemin amène à de splendides points de vue), les Martiniquais dégustent des accras de légumes et de poisson au grand marché de Fort-de-France.

Le lendemain, le samedi Gloria, de nombreuses manifestations culturelles ont lieu dans presque toutes les communes de Guadeloupe, ainsi que des soirées de danse traditionnelle locale, le bèlè.

Enfin, le dimanche de Pâques, les Martiniquais se retrouvent en famille et entre amis, à la plage ou bien le long des rivières.

L’abolition de l’esclavage

Le 22 mai, la Martinique célèbre l’abolition de l’esclavage, journée très populaire dans l’archipel.

Des conférences sont organisées, ainsi que des soirées de bèlè (danse traditionnelle), mais également des marches commémoratives qui sont ouvertes à tous. Cette journée particulière pour les Martiniquais permet notamment aux touristes d’en apprendre plus sur l’histoire de la Martinique et notamment de la colonisation.

La Toussaint en Martinique

la Toussaint est une fête catholique particulièrement observée en Martinique. Les cimetières sont ainsi tous décorés et nettoyés afin d’être les plus propres et les plus apprêtés possible. Les tombes et les caveaux familiaux sont illuminés par des bougies.