Date de l'Armistice

Les dates de l'Armistice en France pour 2019, 2020 et 2021.





France 2019 2020 2021
Armistice lundi 11 novembre mercredi 11 novembre jeudi 11 novembre

Jour férié patriotique, la fête de l'Armistice souligne la fin des combats, la victoire des alliés et le retrait de l'armée allemande, après une terrible guerre mondiale de quatre ans.

La signature de l'Armistice

C'est le 11 novembre 1918, à 5h15, que fut signée, en France, l'Armistice qui mit fin à une guerre impliquant 19 pays et qui causa plus de huit millions de morts et presque autant d'invalides et de mutilés.Enfin, la paix pouvait être fêtée. Les généraux allemands et alliés ont signé ce document officiel dans le wagon (désormais exposé) d'un train de l'état-major du Maréchal Foch, situé aux abords de la forêt de Compiègne, dans la clairière de Réthondes.

Cette signature permet de tourner la page de la guerre mondiale, et la date qui sera choisie symbolisera pour toujours la victoire des alliés sur les forces allemandes.

Un an plus tard (1920), la date du 11 novembre est retenue pour la fête de l'Armistice et entre dans l’histoire. Elle permet , afin de rendre hommage aux soldats ayant laissé leur vie pour la France sur le champ de bataille. Pour souligner l'événement, on mit en terre sous l'Arc-de-Triomphe, à la première fête de l'Armistice, la dépouille d'un soldat anonyme de Verdun. La date de l'Armistice est un jour férié officiel en France depuis le 24 octobre 1922.

Des traditions

Chaque année, à la date de l'Armistice, des fleurs sont déposées sur la tombe du soldat inconnu, place de l’Etoile, à Paris. Il s'y déroule une cérémonie commémorative où sont présents des vétérans. Depuis 1923, une flamme qui ne doit jamais s'éteindre a été installée près de ce tombeau, pour constituer un symbole patriotique et politique puissant. La fête de l'Armistice est célébrée en France, en Belgique et au Canada, le 11 novembre. Dans les pays du Commonwealth et aux États-Unis, cette occasion rend hommage aux vétérans de toutes les guerres. En France comme ailleurs, l'Armistice 2019 se déroulera le lundi 11 novembre.

La cérémonie de l'Armistice 2019

La cérémonie qui a lieu à l'Arc-de-Triomphe, le 11 novembre, date de l'Armistice, est l'une des plus importantes en France chaque année. L'Armistice 2019 marquera une grande année de commémorations et, dès janvier, se tiendra une exposition à l'Hôtel de Ville de Paris sous le titre « Fusillés pour l'exemple, les fantômes de la République ».



L’Armistice du point de vue allemand

Pour les habitants de l’Allemagne comme pour les français, la paix était une priorité, après une guerre de territoires bien trop longue et éprouvante.

Exsangues, les troupes armées allemandes ne tenaient plus la ligne de front depuis déjà de longues semaines. La capitulation semblait inéluctable.Le soulagement de la population allemande à l’annonce de la signature est doublé d’un sentiment de honte et de peur : que va-t-il advenir d’eux à présent ?

Le Gouvernement allemand tout comme la population le saura bien assez tôt. La Convention comporte en effet un bon nombre de clause. Elle prévoit par exemple que la rive gauche du Rhin soit contrôlée par les forces Alliées et les Etats-Unis, qui y assureront une présence permanente. L’intégralité des sous-marins allemands devront également être livrés aux forces Alliées, de mêmes que des dizaines de milliers de machines, wagons, camions, etc.



L’Armistice du point de vue français

Un état tel que la France ne peut se satisfaire d’une défaite militaire de plus face à l’armée allemande. Le gouvernement de notre pays ainsi que ses héros (Foch, Pétain) n’avaient de cesse que de redonner notre honneur au pays.

Avec le recul, on peut toutefois constater que les conditions de la reddition imposées à l’Allemagne ont conduit à un désastre économique et social qui ont constitué le fondement du conflit mondial suivant.

Pour en savoir plus

Réthondes : proche de Compiègne, la clairière de Réthondes est également connue sous le nom de « clairière de l’Armistice ». Le train du Maréchal Foch y a été amené afin de permettre la signature de la Convention de l’Armistice dans un lieu retiré. Le même wagon sera utilisé en 1940, mais c’est une autre histoire.

Clémenceau : Georges Clémenceau, en tant que Président du Conseil des ministres français et ministre de la Guerre, lira le texte de la Convention de l’Armistice devant le Palais Bourbon, à Paris. Son rôle dans la signature de l’accord est primordial : il le préférera à la poursuite de la guerre, jusqu’à Berlin.

Foch : militaire de carrière, c’est en tant que jeune Maréchal en charge du commandement de l’armée française, que Ferdinand Foch mène les offensives militaires des troupes alliées obligeant l’Allemagne à demander la paix. Il fera d’ailleurs parties des signataires présents dans le fameux wagon.