Jours fériés en Autriche 2020, 2021 et 2022



Les jours fériés pour 2020, 2021 et 2022 en Autriche sont listés ci-dessous.

                                                                                                                                            
Autriche 2020 2021 2022
Jour de l'an mercredi 1er janvier vendredi 1er janvier samedi 1er janvier
Epiphanie lundi 6 janvier mercredi 6 janvier jeudi 6 janvier
Lundi de Pâques (Férié)lundi 13 avrillundi 5 avrillundi 18 avril
Fête du Travail vendredi 1er mai samedi 1er mai dimanche 1er mai
Commémoration des victimes du nazisme mardi 5 mai mercredi 5 mai jeudi 5 mai
Jeudi de l'Ascension jeudi 21 mai jeudi 13 mai jedui 26 mai
Lundi de Pentecôte lundi 1er juin lundi 24 mai lundi 6 juin
Fête Dieu Jeudi 11 Juin jeudi 3 juin jeudi 16 juin
Assomption samedi 15 août dimanche 15 août lundi 15 août
Fête nationale d'Autriche lundi 26 octobre mardi 26 octobre mercredi 26 octobre
La Toussaint dimanche 1er novembre lundi 1er novembre mardi 1er novembre
L'immaculée conception mardi 8 Décembre mercredi 8 décembre jeudi 8 décembre
Noël vendredi 25 décembre samedi 25 décembre dimanche 25 décembre
Lendemain de Noël ou Saint Etienne samedi 26 décembre dimanche 26 décembre lundi 26 décembre



La fête des mères et la fête des pères en 2020, 2021 et 2022 en Autriche sont listées ci-dessous.

Autriche 2020 2021 2022
Fête des Mères dimanche 10 mai dimanche 9 mai dimanche 8 mai
Fête des Pères dimanche 14 juin dimanche 13 juin dimanche 12 juin




Les jours fériés en Autriche

Si l'Autriche compte aujourd'hui 14 jours fériés dans l'année, très peu d'entre eux sont relatifs à son passé historique : il n'y a que le 26 octobre, qui représente la fête nationale en Autriche, et le 05 mai, pour la commémoration des victimes du nazisme.

La plupart des autres jours fériés sont d'origine religieuse, par exemple l'Épiphanie, Pâques, la Toussaint, Noël, etc.

La fête nationale en Autriche

Le 26 octobre est un jour chômé et payé en Autriche, en hommage au 26 octobre 1955, date de signature de la neutralité permanente du pays.

La raison de cette loi remonte en 1945, lorsque l'Autriche est occupée par les Alliés et la capitale divisée en deux. Par la suite, Staline décède, et l'URSS prend la décision d'apaiser certaines tensions en proposant à l'Autriche de retirer les envahisseurs soviétiques si elle s'engage à se montrer totalement neutre.

C'est ainsi que le 26 octobre 1955, un traité fut signé entre les deux parties, au sein duquel l'Autriche fit la promesse de sa neutralité.

La date de signature du traité, qui prit la forme d'une loi, fut par la suite conservée et transformée en jour férié en 1965. Depuis quelques années, la question de la neutralité du pays fait l'objet de désaccord d'un point de vue politique.

Lors de cette journée, l'agitation est surtout présente à Vienne, mais des manifestations ont également lieu dans d'autres parties du pays.

Au palais de Hofbourg, dans la capitale, le président fédéral ainsi que le chancelier se rendent au monument des victimes des guerres mondiales, afin d'y poser des couronnes. Ensuite, une cérémonie militaire est organisée sur la place des Héros, à laquelle assiste le président fédéral.

Tout le long de la journée, jusque pendant la nuit, des concerts et des spectacles ont lieu, pendant que les habitants font la fête. Les musées à Vienne sont gratuits pendant cette journée.