Jours fériés Israel 2018 - 2019 - 2020



Les jours fériés pour 2018, 2019 et 2020 en Israël sont listés ci dessous.

Israel 2018 2019 2020
Yom HaAliyah 26 mars 15 avril 25 ocotbre
Pesach 31 Mars 19 Avril 8 Avril
Shvi’i shel Pesach 7 Avril 27 Avril 14 Avril
Yom Ha-Atzmaut 19 avril 9 mai 28 Avril
Shavuot 20 et 21 mai 9 et 10 juillet 28 et 29 mai
Rosh Hashanah 10 au 11 septembre 30 au 1 octobre 19 au 20 septembre
Yom Kippur 19 septembre 10 octobre 29 septembre
Sukkot 24 septembre 14 octobre 2 octobre
Simchat Torah/Shemini Atzeret 2 ocotbre 22 octobre 9 octobre



Les fêtes religieuses ou civiles non fériées pour 2018, 2019 et 2020 au israel sont listées ci dessous.

Israel 2018 2019 2020
Saint Valentin 14 Février 14 Février 14 Février
Fête des Mères 15 fevrier 5 fevrier 25 fevrier
Fête des Pères 1 mai 1 mai 1 mai




Quels sont les jours fériés officiels en Israël ?

Alors qu’en France, il existe onze jours fériés et fêtes légales durant lesquels les Français ne travaillent généralement pas, en Israël, les jours fériés sont définis en fonction des dates fixes du calendrier hébraïque et non de celles du calendrier civil international. Les jours fériés israéliens ne tombent donc jamais à la même date civile. À noter qu’en Israël, il existe un jour férié hebdomadaire qui est le samedi de chaque semaine : le Shabbat (le samedi). Il existe neuf jours fériés en Israël Voici la liste des neuf jours fériés en Israël, outre le Shabbat :
Yom HaAliyah
Pesach
Shvi’i shel Pesach
Yom Ha-Atzmaut
Shavuot
Rosh Hashanah
Yom Kippur
Sukkot
Simchat Torah/Shemini Atzeret
Leurs célébrations changent en fonction des dates fixes du calendrier hébraïque, et ne tombent donc pas aux mêmes dates du calendrier civil chaque année.
En 2018 par exemple, Yom HaAliyah est un jour férié qui est respecté le 26 mars 2018, Pesach le 31 mars 2018, Shvi’i shel Pesach le 7 avril 2018, Yom Ha-Atzmaut le 19 avril 2018, Shavuot les 20 et 21 mai 2018, Rosh Hashanah les 10 et 11 septembre 2018, Yom Kippur le 19 septembre 2018, Sukkot le 24 septembre 2018 et enfin Simchat Torah/Shemini Atzeret le 2 octobre 2018. Des dates qui ne sont pas les mêmes que l’année précédente et changeront l’année suivante.
En Israël, l’Etat autorise les salariés à travailler les jours fériés, mais leur rémunération sera alors plus élevée, comme les employés ne pouvant pas respecter le Shabbat par exemple. Leur rémunération sera alors de 150% du salaire habituel.
Il existe en Israël d’autres jours chômés, mais qui ne sont pas considérés comme fériés. Par exemple, les jours d’élections dans le pays. Ces jours-là, si vous devez impérativement travailler, alors vous serez payé 200% de votre salaire. Le Yom Hazikaron est également un jour chômé pour les personnes ayant perdu un être proche (père, mère, frère, soeur, mari, femme, enfant).

Le Shabbat ou Chabbat : jour chômé officiel en Israël

Le Shabbat ou Chabbat désigne le jour de repos accordé au septième jour de la semaine juive, soit le samedi.
Le Shabbat débute dès la tombée de la nuit, le vendredi soir. Ce jour férié hebdomadaire en Israël constitue un élément fondamental de la religion juive et de nombreux juifs le respectent.
Ce jour-là, les juifs sont appelés à se concentrer sur des valeurs non matérielles et fondamentales, comme la famille. Il n’est pas vraiment question d’interdits, mais surtout d’un temps à consacrer à son foyer et ses proches, afin de se ressourcer en famille en partageant un repas par exemple.
Le Shabbat, qui débute le vendredi, 18 minutes avant le coucher du soleil très exactement, se termine le samedi après l’apparition de trois étoiles dans le ciel, soit approximativement une quarantaine de minutes après le coucher du soleil. Ainsi, selon les saisons, le Shabbat dure de 25 heures à 25h30.
Alors qu’en France, ce jour de repos respecté par de nombreux juifs ne fait pas l’objet d’un jour férié officiel, en Israël, le Chabbat constitue un jour chômé. Chaque samedi, les transports publics et les magasins ne fonctionnent pas.