Jours fériés à Mayotte 2018 - 2019 - 2020



Les jours fériés pour 2018, 2019 et 2020 à Mayotte sont listés ci-dessous.

Mayotte 2018 2019 2020
Jour de l'an 1er Janvier 1er Janvier 1er Janvier
Lundi de Pâques 2 Avril 22 Avril 13 Avril
Miradji* 13 Avril 3 Avril 22 Mars
Abolition de l'esclavage 27 Avril 27 Avril 27 Avril
Fête du Travail 1 Mai 1 Mai 1 Mai
Victoire des alliés 8 Mai 8 Mai 8 Mai
Jeudi de l'Ascension 10 Mai 30 Mai 21 Mai
Lundi de Pentecôte 21 Mai 10 Juin 1 Juin
Id el-Fitr* 15 Juin 5 Juin 24 Mai
Fête nationale 14 Juillet 14 Juillet 14 Juillet
Assomption 15 Août 15 Août 15 Août
Ide el Kébîr* 21 Août 11 Août 30 Juillet
La Toussaint 1er Novembre 1er Novembre 1er Novembre
Armistice 11 Novembre 11 Novembre 11 Novembre
Maoulida* 27 Avril 27 Avril 27 Avril
Noël 25 Décembre 25 Décembre 25 Décembre

*Id el-Fitr, Id el-Kabir, Miradji et Maoulida sont des fêtes islamiques et ne sont en conséquent observées que par les musulmans. Pour 2019 et 2020, ces dates sont susceptibles de changer d’une année à l’autre, en fonction de la lune.



La fête des mères et fête des pères pour 2018, 2019 et 2020 à Mayotte sont listées ci-dessous.

Mayotte 2018 2019 2020
Fête des pères 17 juin 16 juin 21 Juin
Fête des mères 27 Mai 26 Mai 7 Juin




Les jours fériés de Mayotte

Mayotte, ensemble d’îles qui se trouvent dans l’archipel des Comores, est constituée de deux îles principales qui sont Grande-Terre et Petite-Terre, ainsi que d’autres petites îles dont Mbouzi et Bandrélé.

Mayotte, officiellement appelée département de Mayotte, est un département d’outre-mer français dont le chef-lieu est Dzaoudzi. Mayotte, en tant que département français, respecte la quasi totalité des jours fériés français mais également un jour férié lié à son histoire qui est celui de l’abolition de l’esclavage.

À Mayotte, les habitants bénéficient également des fêtes musulmanes dont les dates varient chaque année en fonction de la Lune.

Ces jours-là ne sont pas forcément considérés comme des jours chômés, cela dépend notamment des employeurs. Quoi qu’il en soit, les musulmans de l’archipel respectent ces jours fériés.

L’été est une période propice aux fêtes à Mayotte, saison durant laquelle se déroulent des “grands mariages” fastueux, une coutume de l’archipel des Comores qui débouche sur de grandes fêtes entre clans.



L’islam tient une place importante à Mayotte

Bien que la plupart des jours fériés à Mayotte soient de tradition catholique, les habitants pratiquent pour beaucoup l’islam, mais un islam tolérant et modéré puisque la polygamie y est interdite depuis 2003.

En outre, si les femmes portent le foulard, c’est avant tout par coquetterie. Toutefois, lorsque résonne l’appel à la prière dans les villages, les touristes se rendent vite compte que la religion tient une place prépondérante dans la vie des Mahorais.

Mayotte est d’ailleurs le département français qui compte le plus de mosquées par nombre d’habitants. Il faut également savoir que les périodes de fêtes musulmanes ou bien de ramadan bouleversent totalement la vie des Mahorais.

Le vendredi déjà, jour de grande prière, Mayotte semble fonctionner au ralenti.

L’abolition de l’esclavage

À Mayotte, l’abolition de l’esclavage a eu lieu le 27 avril 1848, par décret officiel. Le 27 avril 2018, Mayotte a ainsi célébré les 170 ans de l’abolition de l’esclavage. Durant cette journée chômée, les habitants célèbrent cette décision autour de conférences, de manifestations et autres événements culturels qui ont lieu dans l’ensemble de l’archipel.